Derniers sujets
Yo petites improsVen 16 Nov - 14:05fabinosto
bebopJeu 15 Nov - 21:12pat
Simon peter kingMar 13 Nov - 19:41pat
Playback Novembre 2018Dim 11 Nov - 20:14patb
ExperienceDim 11 Nov - 18:49SpeeRoo
Playback Novembre 2018
Jeu 1 Nov - 13:37Joel Mariette
Ce mois çi un playback patituccien.
enjoy
Fichiers joints
09 Sixteenths.mp3
Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.
(4.3 Mo) Téléchargé 22 fois
Patou.pdf
Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.
(441 Ko) Téléchargé 23 fois

Partagez
Aller en bas
avatar
skywalker
Masculin
Nombre de messages : 640
Age : 56
Localisation : Charente Maritime
Emploi/loisirs : Cadre Commercial Chimie
Humeur : Un Chien Vaut Mieux Que Deux Kilos De Rats
Points : 800
Date d'inscription : 22/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le sebu"The Bassistik"

le Ven 2 Nov - 23:32
Seb a écrit:Oui ça ce sont des références de bassistes à écouter, pas du contenu pédagogique

Je ne suis pas très pédagogue Smile ! Voire pas du tout ! Very Happy
Je peux essayer ...
Je participe à ma manière ! Smile
Je pense que ce sont les bases à écouter quotidiennement.
... c'est un début de pédagogie ça ?
avatar
skywalker
Masculin
Nombre de messages : 434
Age : 46
Localisation : SAINTES
Emploi/loisirs : MUSICIEN
Points : 564
Date d'inscription : 31/08/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://bassistik.com

Re: Le sebu"The Bassistik"

le Ven 2 Nov - 23:34
Oui tout à fait, écouter ceux qui ont construit un style de musique qu'on aime fait partie du processus; mais c'est loin de suffire (malheureusement)

_________________
Bassistik

Théorie - Technique - Groove
avatar
skywalker
Masculin
Nombre de messages : 434
Age : 46
Localisation : SAINTES
Emploi/loisirs : MUSICIEN
Points : 564
Date d'inscription : 31/08/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://bassistik.com

Re: Le sebu"The Bassistik"

le Ven 2 Nov - 23:44
Un truc que j'aime bien chez Jeff Berlin, c'est d'insister sur le fait qu'il faut travailler sa basse de manière académique et de bien séparer l'académique de l'artistique.
On parle de pédagogie donc: comment travailler efficacement pour maitriser une information et s'en servir par la suite de manière artistique.

Très souvent on constate que passer le cap de l'académique vers l'artistique provoque un sacré génocide chez les apprentis bassistes! Et même chez les bassistes très expérimentés!
Il suffit d'écouter ce qui se fait sur youtube, que ce soit en impro ou en reproduction de solos, pour constater que, même si prouesse technique ou rythmique il y a, on reste très souvent dans l'académique: les impros sont des suites de gammes et arpèges qui déboulent sur des grilles, ça peut jouer vite et bien mais... Ca ne raconte rien.

Il n'y a pas de scénario, donc pas d'histoire, pas d'émotion, pas de musique en fait.

Pareil pour l'analyse harmonique et les options d'impro: on est dans l'académique, il faut travailler ça; mais lorsqu'il faut en faire de la musique, et bien, on perd beaucoup de monde.

Donc j'aime bien l'idée de séparer apprentissage et art, ça peut paraître évident mais encore une fois, lorsqu'on écoute plein de monde sur youtube, ce qui passe pour de l'artistique est en fait simplement un rendu académique.

Tout ça pour dire quoi ? (calme-toi j'y viens, prends un thé)

La musique ne se travaille pas! L'art ne se travaille pas!
Il n'y a pas de recette magique sur le fait de produire un contenu artistique!
Tu es artiste ou tu ne l'es pas!

PAR CONTRE

Tout le monde (à de rares exceptions) peut apprendre à maitriser les outils pour faire de la musique; j'ai eu des élèves qui n'étaient pas doués pour la musique mais qui faisaient très bien le job parce qu'ils maÏtrisaient les outils.
Je crois que c'est ce que veut dire Berlin: tout le monde peut apprendre les codes, mais tout le monde ne sera pas musicien, c'est ainsi.

Moi, ce qui m'intéresse ici, c'est cette maîtrise des outils.
Si je veux écouter une performance artistique, m'en inspirer, j'écoute les plus grands. Mais JAMAIS le fait d'écouter les plus grands ne me rendra grand moi-même, c'est un leurre.

Je peux écouter Paul Chambers pendant 10 ans, pédagogiquement ça ne sert à rien si je ne travaille pas les outils de manière académique. Au pire, je serai un bon mélomane mais c'est tout.

Voilà c'était une première réflexion sur la différence académique/artistique, ej sais pas ce que ça vaut, désolé je fais ma thérapie devant vous, merci docteur! Smile

_________________
Bassistik

Théorie - Technique - Groove
avatar
Dark Vador
Masculin
Nombre de messages : 1053
Age : 51
Localisation : L'Isle de France
Emploi/loisirs : Musicien/Pédagogue/Arrangeur
Humeur : Méditative
Points : 1505
Date d'inscription : 01/07/2011
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.youtube.com/user/dieseonze11

Re: Le sebu"The Bassistik"

le Sam 3 Nov - 11:07
Personnellement j’ai tendance à penser, que l’on passe son temps à améliorer
Son maximum à la maison et qu’en situation artistique, il ne reste vraiment que l’essentiel ...pourquoi séparer, ce qui n’est qu’un ?
L’on joue ce que l’on est... oulaaa je m’emballe Smile
Se nourrir, se cultiver (pas seulement de musique...) permet de s’améliorer aussi et d’avoir des choses à raconter...
Mais c’est un bon sujet Seb !

_________________
meuh
avatar
skywalker
Masculin
Nombre de messages : 640
Age : 56
Localisation : Charente Maritime
Emploi/loisirs : Cadre Commercial Chimie
Humeur : Un Chien Vaut Mieux Que Deux Kilos De Rats
Points : 800
Date d'inscription : 22/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le sebu"The Bassistik"

le Sam 3 Nov - 11:28
Very Happy Very Happy Toujours très sage # !
D'ou ma phrase fétiche :
"Quand j'entend jouer un bassiste, au bout de 16 mesures, je connais la couleur de ses chaussettes"
Very Happy Very Happy
Je pense que SEB parle de méthode de travail ... c'est vrai qu'on peut splitter les choses et oublier le coté artistique en travaillant un point technique particulier, mais ... je préfère dans la majorité des cas essayer de garder une vision sonore et/ou mélodique, même en bossant, pas toujours simple ... Par contre Métronome OBLIGATOIRE dans tous les cas ! Aie ... ça calme !
avatar
Obiwan
Masculin
Nombre de messages : 5132
Age : 54
Localisation : sud parisien
Emploi/loisirs : le verre / zique/ moto / voiture/ jardin
Humeur : un ours avec un pot de miel
Points : 7475
Date d'inscription : 18/09/2008
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le sebu"The Bassistik"

le Sam 3 Nov - 11:49
bin , il est vraiment de retour le Séb Laughing ....

j'aurais tendance à donner raison à Jeff B , après le coté académique à effectivement ses pièges , à trop vouloir aller vite , à trop vouloir savoir tue la création ...

après , travailler prend du temps , quand c'est pas ciblé , on risque de tourner en rond ..

ayant fait marcher mes oreilles , avant même de savoir ce qu'était cet accord trucmuche mineur et je passe la 7 de la quinte bemolisée Suspect scratch j'ai écouté , et repiqué .
ça , ça peut faire de toi un bassiste qui assure derrière ... et comme le dit # c'est en groupe et live que tu es toi ...

le coté académique , j'ai commencé il y a longtemps , une bibliothèque avec plein de tiroirs ,
tout étant rangé avec soins dedans ....
c'est très bien , on avance vite , parfois trop vite à vouloir croire que de savoir suffira à jouer bien .... là ça passe par le cerveau , il faut l'éduquer et passer du temps à se chercher au travers l'académique .
écouter les autres , voir qu'ils utilisent certains outils plus que d'autres , c'est très bien , voir comment ils peuvent les tordre , et ne plus sonner gamme ou autres c'est très bien ..

puis on se demande si sonner comme les autres , est un but pour soi ( ça peut l'être pour pas mal de monde ) qu'est ce qui va différencier un Marcus , d'un Stanley , d'un paul , d'un jaco , d'un alain etc... c'est juste comment ils vont se servir des outils , et leurs touches artistiques ...

personnellement , un Hadrien , un janeck , un matt , c'est une nouvelle porte ouverte ,
je rajoute Garry , sinon # va gronder ... puis john sinon je ne suis en accord avec moi même ..

tous les styles ont leurs formes de langages , ça parle ou non , quand ça nous parle , sans savoir pourquoi , au delà de la prouesse technique , c'est que l'artiste est dans le vrai ..

et je conçois aussi l'inverse , être attiré par 4 notes bien placées ...

bref , l'académisme , si on ressent le besoin d'aller se chercher , pas de devenir un clone ..

je vais me prendre une aspirine maintenant , et tordre le coup à l'académisme , il parait que c'est bien de savoir , mais s'en défaire c'est mieux ...Laughing
avatar
skywalker
Masculin
Nombre de messages : 434
Age : 46
Localisation : SAINTES
Emploi/loisirs : MUSICIEN
Points : 564
Date d'inscription : 31/08/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://bassistik.com

Re: Le sebu"The Bassistik"

le Sam 3 Nov - 12:18
oui il s'agit effectivement de trouver une méthode de travail, premier point
ensuite il s'agit de na pas confondre une démarche artistique et un exercice; par exemple lorsque jeff berlin demande d'improviser sur une grille C7/F7 avec uniquement les notes de l'arpège, c'est un exercice académique, pas de l'art car dans la vraie vie, personne en va faire un solo uniquement avce ça, ça sonnerait trop... Académique justement;

MAIS il faut pourtant savoir le faire car cela enrichit notre connaissance du manche ainsi que l'oreille; ce n'est pas de l'art mais c'est pourtant essentiel; voyez le truc? Smile

_________________
Bassistik

Théorie - Technique - Groove
avatar
Dark Vador
Masculin
Nombre de messages : 1053
Age : 51
Localisation : L'Isle de France
Emploi/loisirs : Musicien/Pédagogue/Arrangeur
Humeur : Méditative
Points : 1505
Date d'inscription : 01/07/2011
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.youtube.com/user/dieseonze11

Re: Le sebu"The Bassistik"

le Sam 3 Nov - 12:40
Tu vois SpeeRoo, le métronome, JB est contre  Question
Moi je suis ni pour ni contre, bien au contraire...Smile

Mais Oui Seb. Mais quand tu fais cela, ça peut devenir un réflexe et malgré toi
Tu peux le ressortir en impro.Sleep
 
Mais se construire une méthodologie de travail est important, je suis bien d’accord avec toi !

Proposition 1 :
Stop aux backing track et play along...
Aller jouer avec les copains, un atelier ou dans une Jam le plus souvent possible ! Je ne vois pas comment on peut faire autrement pour découvrir ou apprendre le JAZZ ?

Je trouve que trop de monde passe son temps à bosser l’academisme devant Youtube ou autre et que cela sent le renfermé alien... pas vous ?

_________________
meuh
avatar
skywalker
Masculin
Nombre de messages : 640
Age : 56
Localisation : Charente Maritime
Emploi/loisirs : Cadre Commercial Chimie
Humeur : Un Chien Vaut Mieux Que Deux Kilos De Rats
Points : 800
Date d'inscription : 22/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le sebu"The Bassistik"

le Sam 3 Nov - 13:43
Jerome a écrit:Tu vois SpeeRoo, le métronome, JB est contre
Moi je suis ni pour ni contre, bien au contraire...

Je pense que c'est une énorme connerie, avec tout le respect que je lui dois bien sur ...
Je ne développerai pas pour ne pas lancer de polémique ... Ce qui est sur, c'est qu'en situation, tu repères en 10 secondes ceux qui s'en sont préoccupé pendant leur apprentissage et .... les autres .... Smile ... ne serait ce que pour l'exposé d'un thème par exemple et spécialement sur un tempo lent ... j'arrête là ! Smile

Jerome a écrit:Je trouve que trop de monde passe son temps à bosser l’academisme devant Youtube ou autre et que cela sent le renfermé ... pas vous ?

Je suis entièrement d'accord avec toi pour l'aspect néfaste des BackTracks du tube ou autre ... c'est très sympa pour bosser ou pour mettre en pratique, ou tout simplement pour se faire plaisir, mais il est CAPITAL de savoir faire sans, car "avec" on est créateur de queue dalle au niveau structure, carrure du morceau, tout simplement respect de la grille et évidemment de l'harmonie et des cadences qui déroulent derrière.

Le "J'entend la grille" est LE piège à éviter ! , en situation il faut l'entendre oui ... mais surtout la créer ! car QUI détient la grille ?
Ben.... toi !

Pour s'en persuader, essayer de chorusser ou de faire un Walk sur une grille simple avec juste des percus ou un métronome (Sic...) et compter le nombre de tours avant de se vautrer .... Very Happy
Et je ne te parles même pas de jouer avec des mecs qui fracassent volontairement le rythme l'harmonie et la structure pour s'amuser et rendre le truc plus free ....

Pour ce qui est de l'académisme, ben ... ça ne me gène pas trop ...(quand c'est pour bosser) ...car en situation il va disparaitre de fait ! Tu vas te retrouver embarqué par les délires de tes collocs et forcément, tu vas bien être obligé de suivre ou de driver ! Smile , donc là tu te retrouves "à poil" et tes schémas bien carrés vont péter en vol et là... il ne faut pas lâcher le bout !

Jerome a écrit:ller jouer avec les copains, un atelier ou dans une Jam le plus souvent possible !

C'est ça ! et c'est comme ça que s'est construite cette musique...

avatar
Dark Vador
Masculin
Nombre de messages : 1053
Age : 51
Localisation : L'Isle de France
Emploi/loisirs : Musicien/Pédagogue/Arrangeur
Humeur : Méditative
Points : 1505
Date d'inscription : 01/07/2011
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.youtube.com/user/dieseonze11

Re: Le sebu"The Bassistik"

le Sam 3 Nov - 15:15
On est bien d’accord SpeeRoo !
Et comme tu le dis si bien, voici un axe  principal de travail :
Jouer un thème une grille un solo avec un clic et puis sans  Wink ...j’ajouterais s’enristrer et s’écouter.... et puis pleurer un bon coup et recommencer !

_________________
meuh
avatar
skywalker
Masculin
Nombre de messages : 434
Age : 46
Localisation : SAINTES
Emploi/loisirs : MUSICIEN
Points : 564
Date d'inscription : 31/08/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://bassistik.com

Re: Le sebu"The Bassistik"

le Sam 3 Nov - 17:04
D'accord avec tout ça, étant autodidacte j'ai passé ma vie à apprendre en jouant avec les autres et c'est formateur, mais même celui qui apprend comme ça ou sur des disques ne fait qu'apprendre les codes, ça reste académique de reproduire quelque chose à l'oreille, aucune création là-dedans.

Donc s'exprimer artistiquement demande de poser le cerveau complètement et de jouer, ne plus penser en termes de gammes, intervalles etc. Cela suppose d'avoir tellement digéré les codes qu'on les oublie et qu'il ne reste plus que l'expression pure. Ce n'est plus du tout académique pour le coup.

Bref l'idée c'est d'acquérir les codes et ensuite de les oublier pour en faire de la musique; et ça; je ne sais pas si ça s'apprend par contre...

_________________
Bassistik

Théorie - Technique - Groove
avatar
Yoda
Masculin
Nombre de messages : 5345
Age : 60
Localisation : Caen
Emploi/loisirs : Musicien/prof de basse/amateur de technologie en tout genre
Humeur : synergique
Points : 8837
Date d'inscription : 25/08/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://joelmariette.weebly.com/

Re: Le sebu"The Bassistik"

le Sam 3 Nov - 17:39
ca cause dites donc.
pour les backingtrack c'est juste un outil, d'ailleurs on entend bien ceux qui ont développé un jeu réel avec des gens meme sur une simulation.
Le jeu en vrai est indispensable au moins au bout d'un temps, les micros echanges entre musiciens, la responsabilité de la pulse et même le rapport social, ça viendra jamais sur du virtuel, aprés c'est un pis aller pour les gens qui n'ont pas l'occase de jouer voire meme de trouver des gens du niveau qui te pousse vers le haut.
acquerir le langage et ensuite parler mais pas tout seul, meme si j'adore le coté labo( qui peut se faire à plusieurs d'ailleurs)
"Bref l'idée c'est d'acquérir les codes et ensuite de les oublier pour en faire de la musique; et ça; je ne sais pas si ça s'apprend par contre..."
ca peut mais avec une part de hasard, juste mettre les choses en place et esperer que la sauce prenne.

_________________
http://joelmariette.weebly.com/


Contact cours bassline@orange.fr

La basse.
Du bois, du métal et du coeur.
avatar
Obiwan
Masculin
Nombre de messages : 5132
Age : 54
Localisation : sud parisien
Emploi/loisirs : le verre / zique/ moto / voiture/ jardin
Humeur : un ours avec un pot de miel
Points : 7475
Date d'inscription : 18/09/2008
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le sebu"The Bassistik"

le Sam 3 Nov - 19:49
l'idéal effectivement , c'est de trouver les gens pour jouer ...

à défaut , effectivement ça aide le backingtrack , avant le net on faisait comment ?

s'enregistrer la grille à la basse , une boite à rythmes cricrin et roule ... Rolling Eyes ( les aebersold ne se croisaient pas comme ça dans les boutiques ) ..... bon , et monter sur scéne , t'entendre dire le morceau est en F et RDV au tas de sable ( le lion aux fesses dans la brousse quoi affraid lol! )

les backing tracks proposent différentes ambiances , tempos et autres joyeusetés harmoniques , on ne phrase pas pareil , et on a le temps de passer à l'autocritique whip slap

ça ne remplacera pas le groupe , mais , ça en prend le chemin ...
avatar
skywalker
Masculin
Nombre de messages : 640
Age : 56
Localisation : Charente Maritime
Emploi/loisirs : Cadre Commercial Chimie
Humeur : Un Chien Vaut Mieux Que Deux Kilos De Rats
Points : 800
Date d'inscription : 22/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le sebu"The Bassistik"

le Sam 3 Nov - 19:55
Seb a écrit: étant autodidacte j'ai passé ma vie à apprendre en jouant avec les autres

Moi aussi 100% ! Je n'ai jamais pris un cours de ma vie ... et Alors ?
Par contre j'ai beaucoup bossé le(s) biniou(s) en écoutant les vieux ...

Seb a écrit:ça reste académique de reproduire quelque chose à l'oreille, aucune création là-dedans.

Ben ... ne reproduis pas ! Fais à ta sauce !

Seb a écrit:Bref l'idée c'est d'acquérir les codes et ensuite de les oublier pour en faire de la musique; et ça; je ne sais pas si ça s'apprend par contre...

Tu as bien appris à parler (Dixit Wooten) en écoutant les autres, pourtant tu dis ce que tu veux !

Seb a écrit:Donc s'exprimer artistiquement demande de poser le cerveau complètement et de jouer, ne plus penser en termes de gammes, intervalles etc.

C'est pour ça (entre autre) qu'ils ont inventé le Jazz, ça s'appelle jouer ...

Je t'avais fait un pavé il y a deux ou trois heures, et je n'ai pas appuyé sur envoyer j'ai tout perdu ! Very Happy Very Happy Very Happy MDR !

Je te disais pour ton projet de mettre à plat une méthode que le côté rythmique est ultra important dans cette musique, il ne faut pas oublier la danse, la transe, qui font partie de la création du Jazz, il faut que ça "tourne" , il faut que ça "pousse", la tension doit être constante dans la pulse, d'ou l'aspect néfaste des COVERS ou tu n'es responsable de rien ! Il faut tirer la charrette plutôt que de suivre à la traine, et ça, ça se travaille aussi, d'abord avec un clic puis en situation le plus souvent possible pour affirmer la chose et ne plus se poser de questions, car en formation, il n'est pas joué au départ que ça suive, il faut AFFIRMER les choses et ne pas attendre que ça se mette à tourner autour ! surtout à la place du bassiste ...
C'est d'ailleurs la chose qui me gêne le plus dans la musique je ne supporte pas l'approximation rythmique !
C'est encore une fois un point COMMUN des grands, ils sont tous au top rythmiquement !
De toute façon un mec non affuté rythmiquement ne sort pas du lot et ne fait pas grand chose d'intéressant ...
ça va faire épais ton manuel ! tu nous en feras une copie ?
J'ai toujours dit qu'il y a plus de choses dans plusieurs têtes que dans une !
Very Happy


Dernière édition par SpeeRoo le Sam 3 Nov - 21:16, édité 1 fois
avatar
skywalker
Masculin
Nombre de messages : 434
Age : 46
Localisation : SAINTES
Emploi/loisirs : MUSICIEN
Points : 564
Date d'inscription : 31/08/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://bassistik.com

Re: Le sebu"The Bassistik"

le Sam 3 Nov - 19:56
Disons que les rares fois où j'ai fait des gigs jazz, j'ai trouvé que les backing jouaient mieux que les zicos! Smile
Après, bon il y a des gars qui jouent très bien mais justement, je ne me sens pas d'aller les chercher à cause de mon manque de culture jazz justement; je n'ai pas assez de bagage dans les standards, pas assez à l'aise pour prendre des solos (soli ouais ouais);
pour jouer satin doll et black orpheus au vin d'honneur, oui, évidemment, mais bon, ça va 5 min quoi. Ca fait "jazzeux" vite fait mais ce n'est pas du tout l'idée que je me fais de cette musique.
J'ai des collègues qui jouent très bien un jazz qui me fait réver, d'autres collègues qui jouent un jazz de baluchard sans intérêt et ça me gave. Donc entre les deux, un bon backing aebersold moi j'dis... Smile

_________________
Bassistik

Théorie - Technique - Groove
avatar
skywalker
Masculin
Nombre de messages : 434
Age : 46
Localisation : SAINTES
Emploi/loisirs : MUSICIEN
Points : 564
Date d'inscription : 31/08/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://bassistik.com

Re: Le sebu"The Bassistik"

le Sam 3 Nov - 20:02
Oui speeroo moi aussi le coté rythmique me fascine, encore plus dans le jazz; je constate que parfois mon oreille se fout à l'envers en écoutant une batt' jazz à partir de 250 de tempo, le charley se met à battre 1 et 3, bordel ça me saoule! Manque de pratique encore une fois.
Et le placement de la walking devant, dur aussi ça, ça veut dire, comme tu le dis, que tu ne te laisses pas dominer par la grille mais que c'est toi le patron; bref c'est passionnant tout ça mais j'aimerais vraiment dépassionner le truc justement, le démystifier en mettant en place cette méthode de travail.

Mais oui, le placement rythmique c'est 95% du groove et du solo, avec le son bien sûr.

_________________
Bassistik

Théorie - Technique - Groove
avatar
Dark Vador
Masculin
Nombre de messages : 1053
Age : 51
Localisation : L'Isle de France
Emploi/loisirs : Musicien/Pédagogue/Arrangeur
Humeur : Méditative
Points : 1505
Date d'inscription : 01/07/2011
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.youtube.com/user/dieseonze11

Re: Le sebu"The Bassistik"

le Sam 3 Nov - 20:58
C’est très intéressant comme débat !
Il n’y a pas de honte non plus à prendre des cours... j’ai commencé 
En autodidacte aussi, mais j’ai terminé quand même dans les conservatoires à passer des prix et d’est concours, c’était chouette j’ai rencontré pleins de zicos intéressants, et des profs passionnés et passionnants ! (Il y avait des profs qui nous emmenaient guiguer avec eux..belles leçons.)
Il n’y a pas d’écoles nationales dans ton coin ? Avec des gens motivés ?
C’est une bonne piste.
De mon expérience de pédagogue, je peux juste dire que les élèves qui avancent le plus sont qui jouent en ateliers ou en groupes, ça c’est clair pour les autres c’est long......voire très long....Basketball

Et non Pat, on ne remplacera jamais l’expérience humaine, même avec les meilleurs Backs de l’univers intersidéral  alien...

SpeeRoo, j’ai adoré le bouquin de Wooten la leçon de musique ! C’est un pédagogue hors pair !

En ce qui concerne le rythme 100% d’accord SpeeRoo, à mon sens il n’existe pas de mauvaise note parfaitement en place, sentie et articulée....et comme le dit si bien Wooten une mauvaise note n’est jamais qu’a 1/2 ton d’une note juste☀

_________________
meuh
avatar
Obiwan
Masculin
Nombre de messages : 5132
Age : 54
Localisation : sud parisien
Emploi/loisirs : le verre / zique/ moto / voiture/ jardin
Humeur : un ours avec un pot de miel
Points : 7475
Date d'inscription : 18/09/2008
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le sebu"The Bassistik"

le Sam 3 Nov - 21:35
#11 a écrit:

Et non Pat, on ne remplacera jamais l’expérience humaine, même avec les meilleurs Backs de l’univers intersidéral  alien...


yes , et avec des MMMUsiciens   avec un grand MMMM ..  ceux qui passent la musique en avant  , pas leur Ego  ou autres Suspect What a Face
paradoxalement  , je me mieux senti avec  un gars de berklee  et du GIT  ,  qu'avec pas mal d'autres  qui ne pensaient pas musique ....  un niveau redoutable ,et pourtant humbles comme tout ...drunken  ....  parce que tu le sais sans doute , c'est pas non plus les bisounours  la musique  Rolling Eyes Laughing
heureusement  qu'on rencontre quelques perles humaines ..
Contenu sponsorisé

Re: Le sebu"The Bassistik"

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum