Qui est en ligne ?
Il y a en tout 10 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 10 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Voir toute la liste

Derniers sujets
Playback Decembre 2017
Ven 1 Déc - 9:31Joel Mariette
Ce mois çi comme tous les mois de Decembre un playback jaco.
Un arrangement de portrait of tracy.
enjoy
Fichiers joints
portraitoftracy.mp3
Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.
(2 Mo) Téléchargé 15 fois

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
jedi
Masculin
Nombre de messages : 143
Age : 32
Localisation : Choucroute-Land
Emploi/loisirs : Zic, sport
Humeur : En good
Points : 182
Date d'inscription : 02/03/2010
Voir le profil de l'utilisateur

La réharmonisation (substitutions inside)

le Mar 28 Fév - 15:03
Sur demande d'un confrère, voici un topo sur la réharmonisation et les substitutions qui vont être utiles à cette dernière. On va faire ça en plusieurs étape pour laisser le temps de digérer chaque info.

Désolé d'avance pour le pavé mais c'est pas simple de synthétiser de telles infos.

Tout d’abord qu’est-ce que la réharmonisation ? C’est tout simplement la possibilité de modifier une grille d’accord par une autre en remplaçant/supprimant/ajoutant certains accords par d’autre sans modifier l’harmonie du morceau.

Quel peut être l’intérêt de ce procédé ? Et bien tout simplement de se réapproprier un morceau, de l’interpréter à sa façon et d’apporter plus de variété dans les accords ou au contraire de simplifier sa grille.
C’est très intéressant à la fois dans la reprise de standards car en changeant quelques accord on peut étoffer de nouvelle mélodie ; dans la composition car les banals couplets/refrains avec les mêmes accords ça peut vite être saoulant, donc là on va juste modifier quelques accords pour apporter quelques changements ; et enfin dans l’improvisation une fois de plus pour varier son jeu ou simplifier une grille pour soloter sur une seule gamme et pas 50..

Quelles sont les limites de la réharmonisation ? AUCUNE ! Tout est permis tant que l’on respecte les outils de réharmonisation, que l’on colle avec le thème du morceau et qu’on respecte l’éventuelle mélodie déjà en place.

Afin de rester clair et concis, je vais à chaque fois indiquer la technique de substituions utiliser, donner un exemple concret sur une grille en Do majeur et expliquer brièvement le pourquoi du comment.

Afin de suivre un minimum ce topic il faut un minimum de connaissance sur les degrés d’une gamme et sur la composition d’un accord.

Arrêtons le blabla et place aux exemples.

1. La substitution diatonique.
2. La progression par quarte ascendante
3. La substitution tritonique
4. La dominante secondaire
5. Les accords diminués
6. La substitution chromatique

1. La substitution diatonique

C’est la plus simple et la plus courante. Vous l’utilisez souvent sans le remarquer.

Comme ce qui suit nous allons nous baser sur la gamme de Do majeur.
Je rappelle rapidement les 7 degrés
I CM7
II Dm7
III Em7
IV FM7
V G7
VI Am7
VII Bm7b5

La gamme est donc composée de 3 fonctions principales :
La fonction tonique (T): C’est le degré I qui remplit cette fonction en toute logique car c’est le point de repos de cette gamme. En regardant la composition de l’accord (CEGB). On a que des intervalles forts entre chaque note et aucune tension particulière mis à part la septième.

La fonction dominante (D): C’est le degré V qui remplit cette fonction. Si on regarde la composition de cet accord de plus près (GBDF) on remarque qu’il contient un intervalle de quinte diminué (ou quarte augmenté au choix) soit 3tons entre la tierce majeure B et la septième mineure F.
Cet intervalle s’appelle le triton (à cause des 3 tons) et est la base de tous les mécanismes de tension harmonique que l’on rencontre dans une grille d’accord. Si on regarde ces notes par rapport à notre degré I, le F est la quarte et le B la septième majeure. C’est justement parce que cette quarte veut inévitablement aller vers la tierce du degré I et la septième vers la tonique, que cet accord est si important.



On voit bien sur le schéma les 3 tons entre la tonique et le triton et entre le triton et l'octave, ainsi que le mouvement montant de la septième vers la tonique et le mouvement descendant de la quarte vers la tierce



En résumé, la D ne demande qu’une chose : se reposer sur la T. D’où l’enchainement le plus courant en musique V-I (on dit que l’on progresse par quarte ascendante)

La fonction sous-dominante (SD): C’est le degré IV qui remplit cette fonction. On a remarqué avant que la quinte est étroitement liée à la tonique et de ce fait que la progression de quarte en quarte est privilégié afin de satisfaire notre oreille sur ce jeu de tension/résolution. Mais admettons que l’on souhaite continuer à progresser en quarte à partir de la tonique, on tombe justement sur le degré IV. Il y’a donc une sorte de symétrie entre ces 3 notes.

On voit bien sur ce schéma comment la tonique (T) est coincée entre la quinte (P5) et la quarte (P4)



Maintenant que nous avons défini nos 3 fonctions il est temps de les utiliser comme outil de réharmonisation.

On a donc nos 3 degrés I, IV et V qui on leur fonction, mais qu’en est-il des quatre autre II, III, VI et VII ? Et bien on va leur attribuer également les fonctions T, D et SD.
Pour cela nous allons comparer les notes de chaque accord et vérifier lesquels ont des similitudes avec les 3 premiers pour leur donner telle ou telle fonction.

On ne va pas jouer à la devinette donc je vous les donne.

T :
I : CEGB
III : EGBD. Si on se base sur C, c’est comme si on jouait un CM9
VI : ACEG. Si on se base sur C, c’est comme si on jouait un C6

SD :
IV : FACE
II : DFAC. Si on se base sur F, c’est comme si on jouait un F6

D :
V : GBDF
VII : BDFA: Si on se base sur G, c’est comme si on jouait un G9

En pratique on peut donc substituer ou complémenter un accord par un accord de même fonction.

Exemple :
En do majeur si on a une bonne vieille anatole VI II V I donc Am Dm G C. On peut par exemple remplacer cette grille par III II V I (le III remplace le VI) ou III IV V I (le IV par le II) ou III IV V VI (le I par le VI).
Vous voyez qu’en un exemple tout bête VI II V I, on peut faire une marche harmonique qui progresse du III au VI. Idéal pour changer de tonalité entre C majeur et sa relative mineur VI par exemple.

Vous remarquerez peut être que harmoniquement parlant le bon vieux blues en IV V I et le standard II V I de jazz ont la même souche : SD --> D -->T, bref la base des bases. C'est pourquoi on retrouve si souvent ces tournures.

(pour information, sur les gammes mineurs naturelles, harmoniques et mélodiques, les mêmes intervalles représentent les mêmes fonctions ... donc I, III et VI pour tonique etc...)

En résumé, la substitution diatonique consiste simplement à remplacer un accord ou plusieurs par le/les accords de même fonction.


Sources : Les bases de l'harmonie, Philippe GANTER

_________________
On n'en**le pas les poules sans casser des oeufs.
avatar
Yan Solo
Masculin
Nombre de messages : 3835
Age : 43
Localisation : epinay sur orge (essonne)
Emploi/loisirs : musique !!!!
Humeur : ça va groover
Points : 6717
Date d'inscription : 22/12/2008
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La réharmonisation (substitutions inside)

le Mar 28 Fév - 15:58
merci cher confrere
c'est tres expliqué
par contre la j'ai pas bien compris
"T :
I : CEGB
III : EGBD. Si on se base sur C, c’est comme si on jouait un CM9
VI : ACEG. Si on se base sur C, c’est comme si on jouait un C6

SD :
IV : FACE
II : DFAC. Si on se base sur F, c’est comme si on jouait un F6

D :
V : GBDF
VII : BDFA: Si on se base sur G, c’est comme si on jouait un G9
"
dans T pourquoi le III est comme un CM9? alors qu'il n'y a pas de de C dans construction?
ce serait plutot un G7

_________________
"Il n'y a jamais assez de basse dans un morceau"
avatar
jedi
Masculin
Nombre de messages : 143
Age : 32
Localisation : Choucroute-Land
Emploi/loisirs : Zic, sport
Humeur : En good
Points : 182
Date d'inscription : 02/03/2010
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La réharmonisation (substitutions inside)

le Mar 28 Fév - 18:34
La fondamentale d'un accord peut être omise sans changer l'harmonie du morceau.

Je citerais P. GANTER :
"Nous savons que le choix de la fondamentale peut varier pour un même accord, ce qui modifie son nom et ses caractéristiques.
Aussi nous pouvons considérer ces deux accords (il parle du Em7 degré III et du Am7 degré VI) comme un C et leur attribuer un nom en conséquence afin de les transformer en différentes variations du I (il parle du CM7)"



_________________
On n'en**le pas les poules sans casser des oeufs.
avatar
Yan Solo
Masculin
Nombre de messages : 3835
Age : 43
Localisation : epinay sur orge (essonne)
Emploi/loisirs : musique !!!!
Humeur : ça va groover
Points : 6717
Date d'inscription : 22/12/2008
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La réharmonisation (substitutions inside)

le Mar 28 Fév - 20:33
la c'est baleze !! study
mais je comprend la démarche
tout ca pour tromper l'ennemi
on note un accord mais ce n'est pas celui la geek

_________________
"Il n'y a jamais assez de basse dans un morceau"
avatar
skywalker
Masculin
Nombre de messages : 415
Age : 38
Localisation : caen
Points : 855
Date d'inscription : 05/11/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La réharmonisation (substitutions inside)

le Mar 28 Fév - 20:55
merci pour ces infos yool c'est tres pratique pour moi qui me plonge dedans

j'ai retenu avec attention l'accord de quinte , de loin ,l'accord le plus dur ! (c'est pour chris lol) !
avatar
Maitre jedi
Masculin
Nombre de messages : 342
Age : 52
Localisation : Paris
Points : 513
Date d'inscription : 19/02/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La réharmonisation (substitutions inside)

le Mer 29 Fév - 9:20
Très bon topic !!! great

_________________
-- Ciao, Erix.
avatar
jedi
Masculin
Nombre de messages : 143
Age : 32
Localisation : Choucroute-Land
Emploi/loisirs : Zic, sport
Humeur : En good
Points : 182
Date d'inscription : 02/03/2010
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La réharmonisation (substitutions inside)

le Mer 29 Fév - 10:16
Bon la 1ere partie était la plus chiante car fallait mettre les bases. Le reste ça coule tout seul.

2. La progression par quarte ascendante

Ok, donc le 2e outil de réharmonisation est très simple à comprendre et à mettre en pratique.
Comme nous l'avons vu précédemment, le mouvement par quarte ascendante est privilégié car il propose une progression harmonique particulièrement riche.
Nous avons déjà vu que les degrés V I IV se suivent de quarte en quarte et que le IV était le point final de notre enchaînement vu que la note située une quarte au dessus est la septième mineure (Bb en do majeur), note qui ne fait pas partie de la gamme.

Nous avons donc la fin de notre cycle mais quel est le début de notre cycle. Et bien on va tout simplement faire marche arrière, donc progresser de quinte en quinte.
Donc la quinte du IV c'est bien le I, la quinte du I c'est bien le V, et ensuite on a II puis VI puis III puis VII. Le cycle est ensuite fini vu que la quinte du VII est une note ne faisant pas partie de la gamme (le fameux triton).

Donc si on remet tout cela dans l'ordre, notre progression par quarte ascendante est :
VII III VI II V I IV soit en Do majeur Bm7(b5) Em7 Am7 Dm7 G7 CM7 FM7.

En voyant ce schéma on comprend mieux pourquoi le IV a cette fonction de sous-dominante, c'est un degré qui conclut le cycle mais qui ne peut pas appliquer autant de repos que la tonique, on a donc fortement envie de continuer un nouveau cycle pour enfin se reposer sur la tonique.
Vous remarquerez aussi que l'anatole (VI II V I), progression harmonique couramment utilisé suit également ce cycle des quartes.

Venons en au fait.
En utilisant le cycle des quartes il est largement possible de renforcer une cadence parfaite V I en faisant précéder le V par le II.

En d'autre terme dès que l'on rencontre un degré V dans une grille, on peut le substituer par le groupe II V

L'exemple sera rapide.
Nous avons en do majeur l'enchainement G7 C. Nous pouvons le transformer en Dm7 G7 CM7.
C'est simplement ça. L'intéret de cette technique va surtout être le cumul avec d'autre que l'on verra dans un prochain "chapitre" (la dominante secondaire).

Dans un premier temps on va déjà cumuler les 2 premières techniques.
Nous avons la pression VII I soit Bm7b5 C en do majeur.
Grace à la substitution diatonique on peut donc jouer sur V I soit G7 C vu que le V et le VII on la même fonction de dominante.
On peut ensuite substituer le V par le groupe II V soit Dm7 G7.
Nous sommes donc passé de Bm7b5 C à Dm7 G7 C.
C'est simple non

_________________
On n'en**le pas les poules sans casser des oeufs.
avatar
Yan Solo
Masculin
Nombre de messages : 3835
Age : 43
Localisation : epinay sur orge (essonne)
Emploi/loisirs : musique !!!!
Humeur : ça va groover
Points : 6717
Date d'inscription : 22/12/2008
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La réharmonisation (substitutions inside)

le Mer 29 Fév - 10:41
tobalbass a écrit:merci pour ces infos yool c'est tres pratique pour moi qui me plonge dedans

j'ai retenu avec attention l'accord de quinte , de loin ,l'accord le plus dur ! (c'est pour chris lol) !
etant fan de iron maiden et de hard rock c'est le 1er accord que l'on apprend a la guitare et a la basse Laughing

_________________
"Il n'y a jamais assez de basse dans un morceau"
avatar
skywalker
Masculin
Nombre de messages : 415
Age : 38
Localisation : caen
Points : 855
Date d'inscription : 05/11/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La réharmonisation (substitutions inside)

le Mer 29 Fév - 20:28
dans the clansman le passage bassse guitare avec le chant gregorien il fait fonda quinte diminué !!!!
avatar
Yan Solo
Masculin
Nombre de messages : 3835
Age : 43
Localisation : epinay sur orge (essonne)
Emploi/loisirs : musique !!!!
Humeur : ça va groover
Points : 6717
Date d'inscription : 22/12/2008
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La réharmonisation (substitutions inside)

le Jeu 1 Mar - 22:28
attention tobal
tonique + quinte diminuée est appele accord du daible
666

_________________
"Il n'y a jamais assez de basse dans un morceau"
avatar
jedi
Masculin
Nombre de messages : 143
Age : 32
Localisation : Choucroute-Land
Emploi/loisirs : Zic, sport
Humeur : En good
Points : 182
Date d'inscription : 02/03/2010
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La réharmonisation (substitutions inside)

le Ven 2 Mar - 10:23
Bon vu que ça rigole j'en conclue que les info sont assimilées. On peut donc passer à la suite.

3. La dominante secondaire

Je passe volontairement à la dominante secondaire qui pourras facilement être liée au précédent outil. En plus c'est clairement la substitution la plus couramment utilisée en jazz.

Du fait que nous avons de bonne base, cette technique va être très simple à comprendre car elle reprend 2 notions clé vues précédemment. A savoir le mouvement de quarte ascendante et la tension que procure le triton sur un accord de dominante.
Ces 2 règles sont tellement importante que l'on peut crée de mini-cadence V I sur chaque accord que l'on trouve dans un morceau.
En d'autre terme sur quasiment tous les accords que nous rencontrons, nous pouvons faire précéder cet accord d'un accord de dominante situé une quinte en dessous.
Un exemple qui va tirer tout cela au claire :
En do majeur nous avons un IV V I soit F G7 C.
Et bien nous pouvons faire précéder l'un de ces accords (ou tous si on le souhaite) par un accord de dominante.
Essayons sur le IV soit F ... sa quinte est le I soit C, nous pouvons donc faire précéder F par C7, ce qui nous donner une nouvelle grille C7 F G7 C.
Mais cela fonctionne aussi sur les autres accords.
La quinte de G est D, ce qui nous donnerait F D7 G7 C
On peut également appliquer plusieurs dominantes secondaires en même temps.
Nous aurions donc C7 F D7 G7 C

Pour information, lorsque l'on place une dominante secondaire, on ne lui donne pas le nom du degré mais on va l'appeler "V de X".
Exemple : on a un V I en do majeur soit G7 C et on place une dominante secondaire sur le G7 ce qui nous donne D7 G7 C. On remarque que le D7 est normalement le degré II. Mais pour éviter certaine confusion lorsque l'on parle de cadence, on ne va pas l'appeler II V I mais "VdeV" V I (ou II7 V I).

Vous ne rencontrerez pas de dominante secondaire précédant le degré VII vu que c'est une note hors gamme (le triton). Les degrés pouvant donc être précédés d'une dominante secondaires sont les degré II, III, IV, V et VI. Le I a déjà sa dominante V7 donc pas de dominante secondaire.

Dans notre 2e section, on a vu que n'importe quelle accord de dominante pouvait être précédé du degré II pour renforcer la cadence.

On en vient donc à l'inéluctable conclusion que tous les degrés hormis le VII, peuvent être précédé d'un enchainement II V construit sur sa quinte.
Donc si on reprend notre cadence V I en do majeur soit G7 C. On peut créer une dominante secondaire sur la quinte de G7 soit D7 et faire précéder ce D7 par son propre II soit Am7.
Nous arrivons donc à Am7 D7 G7 C.


_________________
On n'en**le pas les poules sans casser des oeufs.
avatar
Yan Solo
Masculin
Nombre de messages : 3835
Age : 43
Localisation : epinay sur orge (essonne)
Emploi/loisirs : musique !!!!
Humeur : ça va groover
Points : 6717
Date d'inscription : 22/12/2008
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La réharmonisation (substitutions inside)

le Ven 2 Mar - 10:55
merci yool pour ces explications
j'ai bien compris les grandes lignes
reste plus qu'a paufiner le détail
ca peut etre sympa lorsque l'on a une grille avec 3 accords
ca permet de "l'enrichire"
'hachement calé sur le sujet le yool great

_________________
"Il n'y a jamais assez de basse dans un morceau"
avatar
jedi
Masculin
Nombre de messages : 143
Age : 32
Localisation : Choucroute-Land
Emploi/loisirs : Zic, sport
Humeur : En good
Points : 182
Date d'inscription : 02/03/2010
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La réharmonisation (substitutions inside)

le Ven 2 Mar - 11:58
En théorie oui en pratique moins, d'où mon travail sur les standards que je démarre. Ca m’intéresse beaucoup, je bouquine pas mal sur le sujet et j'essaye de comprendre comment tout cela fonctionne.
Le plus important pour moi en théorie c'est de mettre des noms sur des concepts flous que l'on a du mal à replacer dans d'autres contexte.
Bon après faut que ça reste un plaisir et pas trop se prendre la tête à mon avis. C'est un plus mais ça ne remplacera jamais une bonne pratique de son instrument.

_________________
On n'en**le pas les poules sans casser des oeufs.
avatar
Yan Solo
Masculin
Nombre de messages : 3835
Age : 43
Localisation : epinay sur orge (essonne)
Emploi/loisirs : musique !!!!
Humeur : ça va groover
Points : 6717
Date d'inscription : 22/12/2008
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La réharmonisation (substitutions inside)

le Ven 2 Mar - 12:12
c'est sur
je plussoie
le but de la musique est de jouer sur son instrument
mais a un moment donne le passage "nez dans les bouquins" study
est obliagatoire si l'on veut pouvoir progresser

_________________
"Il n'y a jamais assez de basse dans un morceau"
avatar
Maitre jedi
Masculin
Nombre de messages : 342
Age : 52
Localisation : Paris
Points : 513
Date d'inscription : 19/02/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La réharmonisation (substitutions inside)

le Ven 2 Mar - 13:50
A ce propos je suis justement en train de lire "La Partition Intérieure" de Jacques Siron.
Moi aussi j'ai envie de comprendre la structure des grilles et des walkings. Ca me parait une base importante pour aller vers l'improvisation.
D'ailleurs un grand bassiste comme MarloweDK a fait des études d'harmonie au début.
J'avais un peu commencé avec Jean-Philippe Roux (bassiste pro), qui lui aussi a fait des études d'harmonie et qui commencait à me faire bosser des réharmonisations, mais j'avais dû arrêter rapidement suite à un déménagement.

Ce sont des sujets passionnants, surtout si on trouve le moyen de les mettre en pratique.

_________________
-- Ciao, Erix.
avatar
jedi
Masculin
Nombre de messages : 143
Age : 32
Localisation : Choucroute-Land
Emploi/loisirs : Zic, sport
Humeur : En good
Points : 182
Date d'inscription : 02/03/2010
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La réharmonisation (substitutions inside)

le Ven 2 Mar - 14:29
Bah la P.I. est un bouquin très complet qui englobe énormément de notion. Par contre je le trouve pas du tout agréable à lire que ce soit par le choix des chapitres, la mise en page ou les explications. Le nombre de fois où je fais des va et vient d'une page à l'autre c'est assez agaçant, où quand il faut lire 10 fois la même phrase pour la comprendre ... c'est pas très bien écrit je trouve No

Après la théorie c'est sure que quand on veut évoluer musicalement c'est un pallier quasi obligatoire. J'ai un ami manouche qui joue magnifiquement de la guitare, il connait tous ses standard par cœur et sait improviser en repiquant des fill de part et d'autre mais là il sent qu'il est complètement bloqué par un manque de connaissance théorique donc je lui donne quelques explications. A l'inverse j'ai pas mal de connaissance théorique mais je manque cruellement de morceau dans ma zicothèque. On s'est donc clairement rendu compte que pour être bon, bah faut être complet (technique, théorie, connaissance de morceau, ouverture d'esprit etc...).

_________________
On n'en**le pas les poules sans casser des oeufs.
avatar
Maitre jedi
Masculin
Nombre de messages : 342
Age : 52
Localisation : Paris
Points : 513
Date d'inscription : 19/02/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La réharmonisation (substitutions inside)

le Ven 2 Mar - 14:59
Un peu d'accord sur la structure de la P.I. Il y a beaucoup de digressions, intéressantes, mais qui rendent la lecture plus compliquée. Au final, il y a l'info, mais il faut bien la chercher.

Quels bouquins pourrais-tu nous recommender ?
On m'a parlé de "Clés pour l'harmonie".

_________________
-- Ciao, Erix.
avatar
Maitre jedi
Masculin
Nombre de messages : 342
Age : 52
Localisation : Paris
Points : 513
Date d'inscription : 19/02/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La réharmonisation (substitutions inside)

le Ven 2 Mar - 15:01
Je trouve que tous les bouquins sur l'harmonie et/ou l'improvisation sont souvent très (trop ?) compliqués. Alors qu'en fait, ça n'est pas si compliqué et je suis sûr qu'un bon bouquin pourrait tou couvrir clairement en 50 pages.

_________________
-- Ciao, Erix.
avatar
jedi
Masculin
Nombre de messages : 143
Age : 32
Localisation : Choucroute-Land
Emploi/loisirs : Zic, sport
Humeur : En good
Points : 182
Date d'inscription : 02/03/2010
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La réharmonisation (substitutions inside)

le Ven 2 Mar - 15:49
Celui que je cite, "Les bases de l'harmonie" de Philippe GANTER. Clair, simple, précis, et difficulté croissante.

Quelques info :
Présentation
La première partie présente les intervalles, l'harmonisation des gammes et des mélodies, le travail de l'oreille et la construction des accords. Elle constitue l'ouverture indispensable au monde de la composition et de l'arrangement, sans nécessiter de connaissance particulière en harmonie.

La deuxième partie traite de la relation entre acoustique et harmonie, des véritables raisons qui font qu'on privilégie tel ou tel intervalle ou note dans la construction des morceaux, des tonalités, de l'analyse et des enchaînements d'accords.

La troisième partie explique le rôle des accords dans l'harmonie, les substitutions et les techniques de réharmonisation, qui permettent de créer ou d'enrichir une composition, de l'analyse des morceaux dans les différents styles et de sa représentation.

Ce livre s'adresse aux musiciens de tous styles et instruments, possédant déjà les notions essentielles de la théorie musicale (solfège), qui souhaitent développer leur compréhension des intervalles, des accords et de leurs rôles à l'intérieur des grilles, ainsi que des systèmes qui régissent l'équilibre harmonique d'un morceau.



Table des matières
Intervalles et accords
La gamme diatonique majeure et les intervalles
Utilisation des intervalles
Intervalles et harmonie
Accords de trois notes
Triades et harmonie
Accords de septième
Autres accords de quatre notes
Dénomination et notation des accords
Accords de cinq notes et plus
Les différentes fondamentales possibles
Accords triade-basse

Principes d'analyse
Intervalles et harmoniques
Puissance harmonique
Triades et puissance harmonique
Accords diminués
Gammes et tonalités
Gammes diatoniques
Tonalité et chiffrage
Tonalités mineures
Armure et tonalité
Les modes
Détournements de mineures
Cadences

Fonctionnement des accords
Fonctions tonales
Substitutions diatoniques
Cadences et progressions harmoniques
Dominants secondaires
Substitution tritonique
Analyse : représentation graphique
Fonctions des accords diminués
Fonction sous-dominante : particularités
Échange modal
Analyses commentées

Caractéristiques
320 pages
ISBN : 978-2-917280-09-6
Format : 23 x 30,5 cm

J'entends beaucoup de bien des clés de l'harmonie mais ne l'ai personnellement jamais eu en main.

_________________
On n'en**le pas les poules sans casser des oeufs.
avatar
Maitre jedi
Masculin
Nombre de messages : 342
Age : 52
Localisation : Paris
Points : 513
Date d'inscription : 19/02/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La réharmonisation (substitutions inside)

le Ven 2 Mar - 15:52
En fait, il ne me faudrait que la fin (à partir des détournements de mineures Very Happy ).

Faut faire gaffe avec des phrases pareiles les bots anti-pédobears vont nous trouver...

_________________
-- Ciao, Erix.
avatar
jedi
Nombre de messages : 130
Age : 33
Points : 193
Date d'inscription : 13/01/2012
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La réharmonisation (substitutions inside)

le Ven 2 Mar - 16:02
D'abord merci pour ces petits "cours", yool, c'est sympa! Pour ma part, je suis en train de travailler un peu la même chose, mais justement, avec "Clés pour l'harmonie".

J'aime beaucoup ce livre. Il n'est pas donné (37€ pour moi), mais il est vraiment bien fait et à la fin de chaque chapitre il y a des exercices et des pistes de travail. Je ne suis dessus que depuis deux mois, mais j'ai déjà l'impression que c'est vraiment un livre de chevet pour des années et des années de travail avant de tout assimiler. C'est vraiment super dense: au bout de cinq chapitres on a déjà vu les accords, les renversements, plein de gammes, les substitutions diatoniques et d'autres joyeusetés, et il reste encore une bonne vingtaine de chapitres à dévorer Very Happy

J'ai l'impression que si on prend le temps de l'étudier, d'assimiler chaque nouveau concept, de faire tous les exercices et de réfléchir à comment l'appliquer à son jeu, ça apporte beaucoup de fruits sur le court/moyen/long terme.

_________________
Basses:Hohner Squier Signature 4C - Amplis: Gallien-Krueger MB115, VOX Amplug
avatar
Maitre jedi
Masculin
Nombre de messages : 342
Age : 52
Localisation : Paris
Points : 513
Date d'inscription : 19/02/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La réharmonisation (substitutions inside)

le Ven 2 Mar - 16:35
J'ai des achats en vue donc tongue

_________________
-- Ciao, Erix.
avatar
skywalker
Masculin
Nombre de messages : 415
Age : 38
Localisation : caen
Points : 855
Date d'inscription : 05/11/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La réharmonisation (substitutions inside)

le Ven 2 Mar - 17:10
bots anti-pédobears : c'est quoi erix (c'est encore google ou big brother ?)
avatar
Maitre jedi
Masculin
Nombre de messages : 342
Age : 52
Localisation : Paris
Points : 513
Date d'inscription : 19/02/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La réharmonisation (substitutions inside)

le Ven 2 Mar - 17:21
Ce sont des robots qui parcourent le Web à la recherche des sites pedophiles. Ils sont utilisés par la police et la justice dans différents pays.
C'est le même genre de technologies que les moteurs de recherche mais appliqué à un sujet particulier.

_________________
-- Ciao, Erix.
avatar
skywalker
Masculin
Nombre de messages : 415
Age : 38
Localisation : caen
Points : 855
Date d'inscription : 05/11/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La réharmonisation (substitutions inside)

le Ven 2 Mar - 21:25
ok merci comme quoi j'aaprends tout le temps en parcourant le forum !
Contenu sponsorisé

Re: La réharmonisation (substitutions inside)

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum